INTRODUCTION.

Le projet d'établissement définit l'ensemble des choix pédagogiques et des actions concrètes particulières que l'équipe éducative de l'établissement entend mettre en œuvre en collaboration avec l'ensemble des acteurs et partenaires pour réaliser les projets éducatifs et pédagogiques de la Communauté française.

Le projet d'établissement tient compte des caractéristiques propres à l'établissement. C'est un plan de voyage préparé par les personnes concernées, de façon à ce que tous les enfants arrivent à bon port. Il permet, si nécessaire de tenir compte des difficultés rencontrées pour adapter le voyage suivant.

NOS PRIORITES.

L'enfant :

  • Sera à l'écoute de l'autre.
  • Sera respectueux: de lui-même, des autres et de son environnement.
  • Saura surmonter et dépasser ses difficultés.
  • Exprimera son avis, ses désirs, ses sentiments, ses besoins, ses émotions.
  • Sera responsable tant au niveau matériel que de ses idées et de ses projets.
  • Sera curieux de tout.
  • Sera conscient de sa valeur et de celle des autres.
  • Sera aidé pour cogérer sa violence tant verbale que gestuelle.
  • Saura se dépasser dans ses activités.

1. DEFINIR LA DEMOCRATIE AU QUOTIDIEN.

[JPG] democratie1

Définir des règles de base qui permettent la réflexion et la négociation.

  • Un règlement d'ordre intérieur est distribué et expliqué aux enfants, il est collé dans le journal de classe de chaque enfant, les parents doivent le signer.
  • Son application doit faciliter la vie en groupe, permettre à chacun un épanouissement dans le respect mutuel et assurer le fonctionnement de l'école.
  • Des règles sont définies afin que l'ensemble des membres de l'équipe éducative adopte des attitudes communes dans la gestion des conflits.
  • Un temps de parole sera consacré au 4ème cycle afin de permettre à chacun de s'exprimer sur la vie scolaire.

Assurer l'accès de chacun aux informations qui le concernent.

  • Les documents pédagogiques qui parviennent à l'école sont mis à la disposition du personnel éducatif.
  • Les circulaires d'informations générales sont diffusées auprès des agents concernés.
  • Réunion d'informations en début d'année pour les parents des élèves de la 1ère année primaire afin d'expliquer les méthodes pédagogiques ainsi que le fonctionnement du journal de classe.
  • Mise en place d'une farde de communications dans toutes les classes permettant aux parents d'être informés quotidiennement en plus du journal de classe.
  • Mise en place d'un fichier réservé aux enseignants concernant les diverses informations nécessaires permettant une prise en main rapide des élèves en début d'année.

Assurer les conditions d'un fonctionnement démocratique du Conseil de participation.

  • Celui-ci est en place depuis 1993, il est convoqué en respect avec le Décret-Missions. Il peut suggérer des amendements dans les décisions à prendre.
  • Le rapport des différentes réunions est communiqué à tous les membres du personnel.
[JPG] democratie2
[JPG] democratie3

Dans la vie quotidienne responsabiliser les élèves et en faire des acteurs de leurs propres progrès.

  • Au 3ème et 4ème cycle, l'enfant prend ses responsabilités dans l'organisation de son travail tant en classe qu'à domicile.
  • L'enfant est informé des objectifs poursuivis et des buts à atteindre sur une durée déterminée, le plus «avancé» collabore avec celui qui rencontre des difficultés.
  • L'enfant apprendra à s'auto évaluer.
  • Lorsque l'enfant a terminé un travail, il effectue des fiches de dépassement,
  • L'enfant sera responsabilisé quant à la propreté de son environnement, au respect de la vie en société (roulement des classes pour le ramassage des déc
=> Retour en haut de la page <=

2. CONSTITUER DE VERITABLES EQUIPES EDUCATIVES.

Prévoir une concertation entre tous ceux qui participent à l'éducation des élèves et favoriser les projets communs.

  • Les enseignants mènent des mini-projets éducatifs communs.
  • Rencontre hebdomadaire entre les enseignants de l'équipe éducative.
  • Chaque mois, concertation commune à toute l'équipe pédagogique.
  • En fin d'année, le point sera fait quant aux acquis pédagogiques et aux aspects comportementaux de chaque enfant, il sera notifié à l'enseignant suivant en vue d'une prise en main plus rapide.
  • Les enseignants veillent à adopter des attitudes pédagogiques efficaces et communes afin de faciliter les apprentissages (uniformité du journal de classe et d'un cahier référentiel qui suit l'enfant durant toute sa scolarité).
  • Les enseignants participent à des journées de formation continuée. 

3. OUVRIR L'ECOLE AUX PARENTS ET A D'AUTRES PARTENAIRES.

[JPG] exterieur1

Créer un dialogue avec les parents et répondre à leurs interrogations et les associer au processus éducatif.

  • Une réunion par trimestre est prévue avec les membres de l'association des Parents.
  • L'Amicale de l'école organise des activités avec les enseignants et les élèves : semi-marathon, marché de Noël, organisation d'un dimanche en famille et fête de fin d'année.
  • Des réunions de parents sont prévues après la remise de chaque bulletin.
  • Des réunions d'information où sont expliquées les méthodes pédagogiques d'apprentissages sont organisées à chaque début d'année.
  • Des documents informatifs servant à communiquer aux parents les informations relatives au bon fonctionnement de l'établissement leur sont remis.
  • Le journal de classe sert de lien entre les enseignants et les parents en accord avec le cahier de communication.
  • L'enseignant sert de relais entre les parents et le CPMS.
  • Lorsqu'un enfant rencontre un problème important, ses parents sont convoqués par l'équipe éducative afin d'essayer de trouver une solution à celui-ci.
  • Les enseignants se tiennent à la disposition des parents tous les jours un quart d'heure avant le début des classes et après les classes.

Faire appel aux ressources éducatives de l'environnement.

  • Par l'accueil dans les classes d'acteurs extérieurs qui apportent leur vécu aux enfants (artistes, artisans).
  • Les enseignants et les enfants participent à des activités extérieures : manifestations culturelles, sportives, philosophiques, patriotiques.
  • Lors de classes : de dépaysement, de mer, les enfants découvrent d'autres milieux.
  • Des visites extra-scolaires (bibliothèque communale, expositions, théâtre, cirque, musées) dans le cadre d'une ouverture au monde, sont prévues.
  • Par des rencontres avec des personnes âgées.
  • Participation aux Jeux de la Forme, une ardeur d'avance, un avocat dans l'école, …
  • Organisation d'une journée de la pomme.
  • Collaboration étroite avec le CAL.

Intégrer l'école dans son milieu social.

  • En développant un partenariat avec les associations pouvant venir en aide aux enfants en grande difficulté.
  • En développant un partenariat avec les associations pouvant lutter contre l'illettrisme et l'alphabétisme des parents.
  • En l'ouvrant à des partenaires de milieux sociaux différents afin d'en faire un lieu où les cultures se rencontrent.

Développer un partenariat école-famille.

  • En présentant les objectifs éducatifs et pédagogiques de l'établissement.
  • En informant et expliquant le fonctionnement de l'école lors de l'inscription.
  • En répondant aux questions quant à l'orientation.
  • En veillant à ne pas exclure certains enfants d'activités organisées par l'école pour des motifs financiers.
  • En préservant les droits des parents séparés ou divorcés en communiquant les informations scolaires au parent chez qui l'enfant ne réside pas.

 

=> Retour en haut de la page <=

4. CREER UN CONTEXTE D'APPRENTISSAGE FAVORABLE.

Respecter les rythmes biologiques et psychologiques.

  • Les enfants participent à des activités sportives.
  • Les enfants disposent d'un moment de repos journalier à l'école maternelle.
  • Certains ateliers sont organisés, ils permettent à l'enfant de progresser suivant son propre rythme.
  • Dans l'horaire hebdomadaire, une plage est aménagée pour des activités récréatives.
  • Les enfants fréquentent l'atelier informatique qui permet des apprentissages individualisés.
  • les enfants disposent de stagiaires en logopédie qui remédient immédiatement aux problèmes rencontrés.

Créer un grand nombre d'occasions d'apprentissage.

  • L'enfant le plus rapide a à sa disposition des fiches de dépassement qui lui permettent d'approfondir ses apprentissages.
  • L'enfant peut consulter les livres de la BCD de sa classe et de l'école.
  • L'enfant est sensibilisé au monde extérieur riche en situations d'apprentissage : (recherche dans le JDE, promenade nature…)
  • Exploitation complète d'un thème (de la cueillette des pommes au jus)

Assurer la continuité pédagogique.

  • Par des échanges pédagogiques entre enseignants des classes maternelles et primaires.
  • Mobilité entre élèves de première primaire et de troisième maternelle.
  • Par des visites des élèves de sixième primaire dans des écoles secondaires.
  • Organisation de l'école en cycles.
  • Elaboration d'un référentiel que l'enfant complète durant toute sa scolarité.

Assurer la formation continue des enseignants.

  • Participation aux journées de formation.
  • Echange entre enseignants des expériences pédagogiques.
  • Communication permanente des informations.
  • Recours permanent aux manuels pédagogiques à disposition dans l'espace « salle des profs ».

Apporter une aide aux enfants en difficulté.

  • Observer, constater, analyser les difficultés.
  • Elaborer un dossier afin d'en dégager des observations et des constats.
  • Traiter prioritairement les difficultés d'apprentissage tant au point de vue de l'enseignant, des partenaires scolaires et des parents.
  • Objectiver les actions prioritaires, à dominante pédagogique et rééducative.
  • Développer un suivi psychologique.
  • Créer un projet d'aide au niveau :
  • de la classe (instituteur),
  • du cycle (équipe),
  • de la pédagogie différenciée (dossier).
  • Rencontrer les parents, leur conseiller une aide extérieure à l'école ( P.M.S., logopède, orthophoniste...)
  • Evaluer les actions et les progrès de l'enfant au fur et à mesure.

Les modalités concernant l'année complémentaire ;

L'enfant qui n'atteint pas les compétences exigées par les socles de compétences pourrait faire l'objet d'une année complémentaire (pas nécessairement en fin d'étape ou de cycle). Cette décision devrait être prise en se référant au désir des parents, au bien de l'enfant et en accord avec l'enseignant.

L'enseignant qui maintiendrait un élève en année complémentaire devra obligatoirement constituer un dossier relatif aux difficultés rencontrées par l'enfant (problèmes en lecture, mathématiques…).

Des rencontres seront prévues entre les enseignants concernés afin de mettre en place une stratégie adaptée. Il bénéficiera d'un enseignement à la carte. Afin de réussir au mieux cette année scolaire complémentaire l'aide aux personnes de référence telles que les stagiaires en logopédie sera favorisée.

=> Retour en haut de la page <=

5. CONDUIRE CHACUN DES ELEVES AUX SAVOIRS ET AUX COMPETENCES ATTENDUS.

Impliquer les élèves dans la gestion des apprentissages.

  • Les enfants doivent effectuer, à domicile, des petits travaux qui doivent permettre la vérification des apprentissages en respect avec le décret mission.
  • Par l'étude à domicile de matières vues en classe.
  • Au troisième et quatrième cycle, l'élève doit pouvoir préparer et présenter à toute la classe des petites élocutions.
  • Les enseignants encouragent les élèves à introduire dans les classes «toutes curiosités, questions » exploitables pédagogiquement.

Enseigner ce qui est prévu.

  • Les enseignants respectent le contenu du programme de la Communauté française (obligation 01/09/2002) et les socles de compétences ( décret du 27/07/1997), ils établissent  des plannings afin de structurer les apprentissages dans le temps.
  • Ils veillent à ce que les élèves atteignent un maximum des compétences de base.
  • Les activités comme : le dessin, le chant, le travail manuel, l'éveil à la technologie ne sont pas oubliées.

Piloter l'apprentissage en recueillant des informations sur la façon dont l'élève procède et en les exploitants au bénéfice de l'élève.

  • Par la technique de l'apprentissage par essai et erreur, l'enfant peut ajuster ses découvertes.
  • Des corrections sont apportées lorsque des erreurs individuelles subsistent.
  • Par l'organisation de travaux de groupe qui permettent aux enfants de gérer les apprentissages.
  • Par l'élaboration de dossiers de soutien.
  • Observation des méthodes de recherche et de résolution utilisées par l'élève.

Différencier les méthodes.

  • Par le travail : groupes, ateliers.
  • Par la pédagogie du projet et/ou du contrat.
  • Par la prise en charge individualisée et collective.
  • Utilisation de la pédagogie différenciée.
Mettre en pratique ce que l'on préconise.
  • Par l'utilisation correcte des outils mis à la disposition des élèves.
  • Par le respect des règles d'hygiène et de vie, alimentation saine, tri des déchets.
  • Participation aux activités sportives (cross, natation…).
  • Respect de la communauté éducative envers les élèves.
=> Retour en haut de la page <=

6. ORGANISER DES BILANS.

Evaluations formatives et sommatives

  • Par l'organisation d'évaluations, l'enseignant peut évaluer les compétences acquises par les élèves. A partir des résultats obtenus l'enseignant ajuste les apprentissages pour amener chaque enfant à acquérir les compétences prévues en fin de cycle.
  • Par l'organisation d'évaluations sommatives en fin de 2ème et 4ème cycle.
=> Retour en haut de la page <=

7. PREPARER AU CHOIX PROFESSIONNEL EN DEPASSANT LES LIMITES SOCIALES ET CULTURELLES.

Familiariser l'élève avec les différents métiers.

  • Par l'information donnée concernant les différents métiers.
  • Par l'accueil d'une personne ressource.
  • Par des visites chez des professionnels (chocolaterie, boulanger, menuisier…)

Ouvrir les perspectives.

  • Les enseignants veilleront à éveiller les enfants aux différences sociales, raciales, culturelles et professionnelles.
=> Retour en haut de la page <=

8. ECHEANCIER.

  • A chaque réunion de concertation l'équipe éducative au complet fera le point quant au respect du projet d'établissement.
  • En cours d'année scolaire le projet d'établissement sera soumis à concertation afin de l'enrichir si nécessaire. 
  • Chaque nouveau membre du personnel recevra le projet d'établissement lors de son entrée en fonction et il devra s'y conformer.
=> Retour en haut de la page <=
 






Dernière modification le 16/02/2012

Conception et réalisation : Richard Pawelkowski - Copyright Ecole primaire et maternelle du Miroir - communauté française - rue du miroir, 7 - Florenville
Site motorisé par ZitePLUS 0.9.1  - Administration

Gestionnaire de Fichiers